Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 09:25

Le chef de l’Etat a présenté hier le rapport de la commission Copé « pour la nouvelle télévision publique ».


René Souchon, Président du Conseil régional d’Auvergne s’inquiète des conséquences inévitables qu’engendreront ces mesures, en particulier sur la télévision régionale.


Le Président de la République a en effet annoncé la suppression progressive de la publicité sur les chaînes publiques et la nomination en Conseil des ministres du président du Groupe France Télévision. Ce passage sous contrôle direct par l’Etat met à mal 25 ans d’émancipation, d’évolution et d’indépendance éditoriale de la télévision publique.


Plus localement, l’avenir de France 3 est préoccupant. La réorganisation de la chaîne préférée des Français prévoit la création de sept pôles de gestion administratives contre treize aujourd’hui existants.


Si le Président de la République assure qu’il n’y aura aucune incidence sur l’emploi, le financement laisse présager le contraire. La suppression partielle de la publicité à partir du 1er janvier 2009 permettra peut-être au groupe de survivre mais sa suppression totale en 2011 risque de toucher de près celles et ceux qui - au quotidien - font vivre une télévision de service public de qualité dans les régions et stations locales présentes dans chaque département d’Auvergne.


Le Président du Conseil régional rappelle, à l’instar de l’ensemble des Auvergnates et Auvergnats, son attachement à France 3 Auvergne, chaîne de proximité et de qualité,  et plus largement à la pluralité et à l’indépendance des media.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents