Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 10:44

J’écrivais voici quelques jours, quelques lignes sur le prochain congrès du Parti Socialiste en insistant sur la nécessité de connaître « un nouvel Epinay », en référence à ce congrès fondateur de 1971 qui avait précédé les victoires lors des élections présidentielles de 1981 et de 1988.

 

Le contexte politique et la motion soutenue par les reconstructeurs présentée par Martine AUBRY ne sont pas sans rappeler certaines similitudes avec cette période de l’histoire du Parti Socialiste. Notre parti doit avant toute chose se concentrer sur l’élaboration d’un projet ambitieux et crédible sur le plan économique et social. J’observe d’ailleurs que ce fut sous la houlette de Martine AUBRY, alors ministre du travail et de l’emploi, que la gauche avait su déployer un vaste plan pour l’emploi avec la mise en place des 35 heures et la création de 350 000 emplois jeunes. C’est d’ailleurs grâce à ces mesures fortes que la gauche l’avait emporté en 1997, pour ce qui reste notre dernière victoire lors d’élections nationales.

 

C’est donc plein d’espoir que j’aborde ce congrès qui doit rassembler les socialistes autour de valeurs communes, au service d’un projet économique, social et sociétal  tout en restant fidèle à une ligne politique claire et de gauche. Je souhaite un congrès de reconstruction et non une désignation anticipée et prématurée d’un(e) candidat(e) à la présidence de la république.

 

Entre le centre droit et l’anticapitalisme, il y a le socialisme. Je souhaite que ce congrès nous permette de reconstruire à Gauche et que nous puissions redonner espoir à un électorat qui s’est progressivement éloigné de notre parti lors des dernières élections nationales. J’invite les militants socialistes d’auvergne, et plus particulièrement ceux de la fédération du Puy de Dôme au sein de laquelle je milite désormais, et tous ceux qui se reconnaîtront dans les propositions de cette motion à faire le choix de la reconstruction pour préparer au mieux les échéances nationales à venir.

 

La reconstruction est en marche. C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de motivation que j’aborde ce moment de débat démocratique interne à l’occasion du congrès de Reims.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents