Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 13:10

C’est avec beaucoup de tristesse et d’amertume que j’ai appris le départ de Jean-Hugues Bourgeois, jeune agriculteur bio de 28 ans qui était venu s’installer il y a deux ans dans le Puy-de-Dôme.

 

Les menaces et les actes criminels dont il a été la victime pendant ces longs mois sont totalement révoltants et je ne peux qu’exprimer encore ma solidarité face au courage dont il a fait preuve.

 

C’est une affaire d’autant plus emblématique qu’elle porte un coup très rude à l’image de notre région. Ces pratiques arriérées et obscurantistes doivent plus que jamais cesser et j’espère que la justice passera dans les meilleurs délais : pour Jean-Hugues Bourgeois, pour sa famille, pour tous ceux qui l’ont soutenu et tous ceux qui défendent un vivre ensemble empreint de valeurs humanistes. 

 

Sur le terrain, les élus locaux, les entrepreneurs, les citoyens épris de changement et de modernité ne ménagent ni leur temps ni leurs efforts pour faire bouger nos territoires et surtout pour y maintenir ou y accueillir de la vie, des nouvelles populations. La démographie peut être le cancer de l’Auvergne dans quelques années. Depuis 2004, la Région mène des politiques pour renverser la tendance, développer les services publics, les activités, renouveler l’image de nos territoires et prouver que l’innovation et la modernité ne sont pas réservés aux grandes agglomérations mais peuvent s’épanouir dans des territoires préservés.

 

Je souhaite bonne chance à Jean-Hugues Bourgeois et à sa famille dans leur nouvelle vie. Cela ne peut que nous inciter à redoubler d’efforts pour remettre sur le métier encore et encore l’Auvergne accueillante et solidaire que nous souhaitons.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents