Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 14:24

Depuis plusieurs semaines, Mr Wauquiez mène une campagne fanatiquement agressive contre la Région, accusée selon lui « d’abandonner » la Haute-Loire. Rappelons tout d’abord que depuis 2004, la Région a attribué 97 millions d’€ de subventions aux projets de la Haute-Loire. Un effort inédit qui a permis par exemple de soutenir l’abattoir de Polignac, le centre de tir de Beaulieu, la halle des sports du Chambon-sur-Lignon, etc..  97 millions d’€ de résultats concrets.

 

Mr Wauquiez lui, préfère les annonces, le genre d’annonces qui permet d’être présent sur le papier journal et compense ses absences sur le terrain. En septembre 2008, il a ainsi tonitrué, avec force cors et trompettes avoir arraché à son collègue Jean-Louis Borloo, la bagatelle de 150 millions d’€ pour terminer le contournement routier du Puy. (cliquez ici) Comme toute grande nouvelle, il fallait que cela se sache. Que cela soit martelé, rabâché, à outrance. On mobilisa la presse, le journal municipal, internet.

 

Mais les promesses de l’automne n’ont pas résisté aux réalités du printemps. Evanouis les 150 millions qui s’avèrent être un énorme mensonge. D’abord, le contournement du Puy coûte en fait 90 millions d’€ et non 150. Ensuite l’Etat, sur un domaine qui relève de son unique responsabilité, a décidé de mettre seulement 75% du financement là où la logique voudrait qu’il en assure 100% ! Pour les 25% restants, on fait la quête au Département, à la Région. Et si la Région refuse et rappelle que route nationale = financements nationaux, on pointe son doigt accusateur. Comment faire diversion en demandant aux autres d’assumer les promesses que l’on est incapable de tenir !

 

Pire, Mr Wauquiez réécrit l’histoire. Il n’aurait jamais dit avoir obtenu les fameux 150 millions d’€. Jamais écrit non plus. Sur son blog, ses proclamations victorieuses ont bizarrement disparues le 4 juin (cliquez ici). Dans un exercice de novlangue admirable, il fait sienne la devise orwelienne du livre 1984. Tel Big Brother et son Miniver (Ministère de la Vérité) il travestit la réalité pour qu’elle soit conforme à ses intérêts.

 

François Mitterrand disait souvent que « la politique, c’est un peu de magie, mais surtout des faits ». Notre Merlin altiligérien aime à ensorceler à coup de promesses, à mystifier. Mais les faits ont la vie dure. Il faut les affronter. Non les fuir. Le Ministre-Maire a menti sur ses exploits. Aujourd’hui il en est réduit à triturer la vérité. Ce n’est pas faire œuvre de grande politique. Ce n’est pas servir l’intérêt général.

 

Pour la Région, les choses sont claires : routes nationales = Etat. Si ce dernier, après les mensonges, quémande à présent une subvention régionale pour le contournement du Puy, cela ne pourra se faire que par redéploiement de crédits existants. Gouverner, c’est choisir. La Région, comme un ménage, ne peut dépenser plus que ce qu’elle a. Elle avait prévu environ 7 millions d’€ pour la réhabilitation de la Chaise Dieu, de l’Hôtel Dieu et des opérations urbaines de la cité ponote. Si les élus de Haute-Loire jugent que la situation de la RN 88 ou de la RN 102 est plus importante que ces trois dossiers, à eux de choisir.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents