Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 11:08

La période électorale qui s’achève me permet aujourd’hui de tirer quelques conclusions sur la situation politique de notre pays et de notre région. 

 

Je nourris tout d’abord de réels regrets et une vraie déception suite à la défaite survenue lors de l’élection présidentielle en mai dernier. 

 

C’est en habile illusionniste que Nicolas SARKOZY, pour l’emporter, a fait oublier aux français qu’il était avant tout comptable de la politique gouvernementale et de son triste bilan, sur l’ensemble de la période 2002-2007.

 

 Dans ce contexte, les élections législatives s’annonçaient particulièrement difficiles.D’où une satisfaction dimanche soir, lorsque nous avons appris que le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale enregistrait une hausse de son effectif de plus de 25% pour pouvoir davantage peser sur les débats à venir et mieux protéger les français contre une politique  qui s’avère déjà dangereuse pour leur pouvoir d’achat et pour la cohésion de notre société.

 

Il nous faut refonder la  gauche, et la reconstruire à l’intérieur même du parti socialiste, en évitant les divisions et les conflits de personne, pour mieux bâtir un projet politique qui s’appuiera sur une nouvelle stratégie de conquête du pouvoir.

Nous en avons la responsabilité vis à vis des français qui n’ont pas voulu que l’UMP concentre tous les pouvoirs, comme en témoigne le sursaut républicain survenu dimanche dernier. 

 

Je suis heureux par ailleurs des résultats obtenus en Auvergne. 

 

Notre région s’est prononcée en faveur de Ségolène Royal au deuxième tour de l’élection présidentielle. 

 

L’Auvergne a surtout enregistré des gains précieux au niveau de ses représentants à l’Assemblée Nationale. 

 

Je me félicite tout d’abord de l’élection de mon collègue et ami, Jean MALLOT en tant que député de la circonscription de Gannat.

 

Je me réjouis également, à l’idée que Bernard LESTERLIN représente la circonscription de Montluçon et que  Guy CHAMBEFORT ai pu battre Pierre-André PERISSOL, l’actuel maire de Moulin.

En conservant les autres sièges dont elle disposait depuis 2002, la gauche en Auvergne est élue dans neuf circonscriptions sur quatorze. 

 

Ce résultat tranche par ailleurs avec le nombre des sénateurs, puisque sur l’ensemble des quatre départements, le Parti Socialiste compte deux sièges contre sept aux élus UMP et apparentés. Cette disproportion démontre le caractère irréel et injuste de la représentation à la Chambre Haute.  

 

Tout au long de cette période, je me suis beaucoup déplacé et ce, dans les quatre départements de notre région, pour soutenir nos candidats. 

 

Je suis heureux aujourd’hui de pouvoir travailler avec ces élus qui sauront porter les couleurs de leur circonscription, de leur département et de notre région, au niveau national face à un gouvernement qui ne nous fera pas de cadeaux. 

 

Ce gouvernement compte d’ailleurs  quatre représentants régionaux en son sein. 

 

Il s’agit là d’une volonté politique de la part du Président de la République , de son Premier Ministre et du Ministre de l’identité nationale et de l’immigration pour enrayer les bons résultats de la gauche dans notre région. Soyez assurés que nous serons vigilants, combatifs, et que nous ne manquerons pas de solliciter ces Ministres Auvergnats qui se doivent avant tout de défendre à Paris et plus que quiconque, les dossiers régionaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

arno 29/07/2007 21:14

J'ai beaucoup aimé votre site cela vous direz t-il de mettre un lien mutuelle entre nos deux sites si vous le désirez!!!Mon blog est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde,vous pouvez débattre dans les commentaires!!!

Tartaud-Gineste Cédric de Salers 24/07/2007 15:56

Monsieur le Ministre, Monsieur le Président, Sensible aux propos que vous énoncez, je salue avec moins de véhémence les membres de votre sensibilité politique qui ont "pris" des circonscriptions comme vous l'évoquez pour celle de Gannat-Saint-Pourçain. En effet, changer tous les 5 ans de député bride l'avancée de certains dossiers qui demandent du long terme comme investissement. Je déplore que vous fassiez un si long florilège des gens de votre sensibilité politique en les nommant mais en demeurant évasif sur les noms des membres du gouvernement auvergnats.... surtout pour rappeler le devoir de "jouer franc-jeu" auquel ils devraient s'astreindre. Permettez-moi donc de corriger ici votre "oubli" Brice HORTEFEUX, conseiller régional UMP d'Auvergne, ancien député européen, Ministre de l'Identité national et de l'Immigration Alain MARLEIX, ancien député UMP du Cantal, conseiller général du Canton de Massiac, Secrétaire d'Etat à la Défense, chargé des anciens combattants Laurent WAUQUIEZ, ancien député UMP de la Haute-Loire, Secrétaire d'Etat, Porte-Parole du Gouvernement Fadela AMARA, conseillère municipale PS de Clermont-Ferrand, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre du Logement et de la Ville, chargée de la Politique de la ville Ceci dit mon propos n'a pas pour vocation a agiter des polémiques d'un autre temps (gauche, droite etc etc) Je me permets de vous adresser un "coup de gueule" Monsieur le Ministre, Monsieur le Président. J'apprécierai de savoir combien de temps encore les assemblées territoriales vont financer des trains de la SNCF dont le coup pour les usagers devient prohibitif pour des dessertes de plus en plus mal assurées et un service plus que médiocre. Je m'explique, j'ai souhaité descendre vendredi dans le Cantal, je prends mon billet au dernier moment pour Aurillac, un train m'est proposé partant à 14H02 pour arriver à 19H57.... et découvrir que le TER qui pourrait me rapprocher de Salers part à 19H04 ... tout cela en pleine haute saison.... et sa faire facturer 116 Euros l'aller-retour (avec 25% parce que je partais plus de deux nuits...)... Quant aux locations de voitures par Avis, n'y pensons même pas, que ce soit par Brive ou par Aurillac, pas moyen.... premier point noirs pour le désenclavement de notre région... sachant que ce train via Brive concentre potentiellement le flux de Toulouse Bordeaux et Paris Lundi matin, même topo, un TER arrive de Mauriac à Aurillac, une demi-heure après le départ du train qui rentre pour Paris..... là encore, je me demande qui est transporté dans ce TER..... A toutes fins utiles j'ai demandé une option par Clermont-Ferrand... je partais donc de la Gare de Lyon à 14H10 .... pour arriver à 23H09 à Mauriac avec la même contrainte de rallier Salers.... En soit, passer presque 9H dans le train pour aller jusqu'en Europe Centrale je peux comprendre mais pour arriver à Mauriac, c'est quand même hors de tout entendement.... et histoire de mettre une touche d'humour, on me facturait l'aller-retour (avec réduction de 25% ... ) 270 Euros, ce n'est même plus du foutage de gueule, c'est une honte ! Dans ce genre de cas que reste-t-il... informer les élus, sans grand espoir, vous étiez Maire d'Aurillac et ça n'a pas empêché le train de nuit de disparaître.... Alors je vous informe par principe... Pour me déplacer dans le Cantal, louer une voiture sur Internet, pour 3 jours j'en ai pour 110 € plus l'essence mais au moins je suis mobile et indépendant... ceci dit, ce n'est pas très développement durable cette histoire... Enfin détail qui a son importance.... combien vont faire comme moi, je ne suis pas touriste, je suis un auvergnat de Paris qui reste attaché à sa terre et qui y prépare une campagne électorale... mais les touristes, ils viennent juste en vacances, pour s'affranchir des contraintes... pas pour en avoir d'autres, quoi qu'il en soit Monsieur le Ministre, Monsieur le Président, la méthode régionale n'est pas bonne en matière de transports et il va falloir rapidement y remédier... Respectueusement

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents