Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 16:27
Pour une Auvergne qui gagne

A toutes et à tous, je formule des vœux de bonheur et de santé. En ce début d’année, je pense plus particulièrement à ceux qui souffrent. N’oublions pas que la maladie, la solitude et la pauvreté sont des maux qui frappent trop de nos concitoyens et que la période des fêtes n’en est pour eux que plus difficile. Cela m’amène à constater que le lien social et la solidarité, la santé publique ou encore les actions en faveur de l’emploi et du pouvoir d’achat constituent des priorités pour les élus locaux et nationaux.

Sur ces trois points, le conseil régional d’Auvergne entend jouer pleinement son rôle, au regard de ses compétences et de ses moyens.

Lorsque la région organise l’étape 2007 des assises territoriales, elle encourage le dialogue et entend jouer son rôle de fédérateur des énergies pour plus de solidarité entre les femmes et les hommes d’Auvergne et entre ses territoires.

Lorsque la région déploie depuis plusieurs mois une politique en matière de santé pour assurer un niveau satisfaisant de présence médicale dans les territoires les plus isolés, elle entend répondre à un défi majeur qui préoccupe nos concitoyens alors que l’Etat ne joue plus son rôle de régulateur et instaure des franchises médicales coûteuses pour les familles les plus modestes.

Lorsque le conseil régional accorde un chèque livre ou finance l’équipement professionnel des lycéens et des apprentis, qu’il instaure un dispositif de solidarité pour permettre à tous l’accès à la restauration scolaire, qu’il accorde des bourses à la mobilité en faveur des lycéens et des étudiants ou encore qu’il prend en charge les frais des formations sanitaires et sociales, il contribue à renforcer le pouvoir d’achat de nombreuses familles auvergnates au nom de la solidarité et de l’avenir de la jeunesse.

Il en est de même pour les demandeurs d’emploi à travers la tarification SNCF décidée en 2004 qui se traduit par des conditions plus avantageuses pour l’accès au transport. Cela vaut aussi à un autre niveau pour les ménages propriétaires de leur logement qui bénéficient de chèques énergie pour effectuer des travaux et des aménagements plus respectueux de l’environnement.

Toutes ces mesures ciblées et qui correspondent à des choix politiques sont autant d’aides directes en direction de ménages de plus en plus confrontés à la vie chère et à la baisse de leur pouvoir d’achat.

Je formule également le vœu que chaque auvergnat contribue, à son niveau, à rendre notre région plus attractive. Notre politique d’accueil de nouvelles populations, comme l’a indiqué une récente étude de l’INSEE, commence à porter ses fruits et l’auvergne accueille aujourd’hui plus d’habitants qu’elle n’enregistre de départs. Ce défi majeur pour que notre jeunesse puisse rester vivre et travailler en Auvergne nous concerne tous et doit mobiliser toutes les énergies.

Je souhaite une Auvergne qui gagne. Notre région doit gagner en notoriété, en visibilité et mieux véhiculer et valoriser ses atouts en terme de qualité pour tendre vers une croissance durable. Qualité des hommes et des femmes, qualité de nos produits et de nos productions qu’elles soit agricoles ou industrielles, haute qualité technologique, qualité de notre cadre de vie : autant d’éléments qui plaident en faveur de l’Auvergne et sur lesquels le conseil régional entend s’appuyer pour créer les conditions d’un modèle original de développement plus respectueux de notre environnement et de la solidarité entre les territoires qu’ils soient urbains ou ruraux.

Je souhaite que les dossiers sur lesquels la région s’est fortement mobilisée en matière de désenclavement connaissent des avancées significatives et même des résultats. Le désenclavement numérique avec la couverture totale des communes d’auvergne en haut débit sera finalisé d’ici le premier semestre 2009. L’auvergne deviendra l’exemple national compte tenu de la qualité du partenariat obtenu avec l’opérateur et l’ensemble des départements. Je formule également le vœu que l’Auvergne bénéficie d’un plan de rattrapage exceptionnel de la part de l’Etat concernant nos infrastructures ferroviaires compte tenu du retard auquel notre région est confrontée. Cela passe par une remise à niveau de notre réseau de lignes régionales et par des actes concrets attendus du gouvernement en faveur des dossiers TGV. La région œuvre sans relâche pour une croix ferroviaire qui combinera à terme les liaisons Clermont – Paris et le TRANSLINE qui offrira à plus long terme une transversale à grande vitesse entre Poitiers – Limoges – Clermont – Ferrand et Lyon. Je souhaite enfin que l’aéroport de Clermont – Ferrand connaisse avec son nouveau gestionnaire un vrai décollage qui profitera à toutes les activités économiques de notre région et plus particulièrement aux filières aéronautiques et touristiques.

2008 sera une année pleine de projets et d’espoirs pour l’Auvergne. Elle sera donc une année de grande activité pour le conseil régional et pour ses élus. A l’approche d’échéances électorales importantes, j’ai souhaité ne pas être candidat pour me consacrer à temps plein à la mission qui est la mienne au sein du conseil régional. Je crois au mandat unique. Je crois en l’Auvergne et aux nombreux talents des auvergnats.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents