Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 09:40

J’ai visité la semaine dernière une entreprise auvergnate qui produit des panneaux photovoltaïques et qui a bénéficié d'une aide régionale, mais évidemment, j’étais déjà convaincu avant même cette journée que les énergies propres étaient un enjeu d’avenir et que les responsables politiques devaient accompagner et encourager leur développement.

 

En Auvergne, la majorité régionale a pris toute la mesure de la nécessité de préserver l’environnement, la biodiversité, bref : d’agir à l’échelon local pour sauvegarder notre planète. Notre objectif est de faire de l’Auvergne une éco-région. Nous avons prévu d’organiser un forum intitulé « nouveaux emplois, nouveaux services » très prochainement : parce que l’économie verte se développe, et qu’avec elle naissent de nouveaux emplois.

 

Il paraît évident, dans l’intérêt de tous, que le XXIe siècle « sera écologique ou ne sera pas », pourrait-on dire en fin de compte…

 

Encore une fois hélas, en annonçant des réductions draconiennes sur les crédits d’impôts liés à l’écologie, le gouvernement va à contresens de l’histoire. Pourquoi prend-il la décision de supprimer la moitié des crédits d’impôt pour les installations de panneaux photovoltaïques, quand il refuse de toucher à un bouclier fiscal particulièrement injuste et décrié ? Quel message et quel sens des priorités affiche-t-il à travers cette décision politique ? À l’heure où nous sommes de plus en plus nombreux à penser qu’il faut passer la vitesse supérieure pour sauvegarder l’environnement, le gouvernement freine des deux pieds, et embraye même, tant qu’à faire, une coupable marche arrière.

 

Sur un côté de la médaille, la droite n’hésite pas à arborer avec fierté « Grenelle de l’environnement » en lettres d’or, mais derrière les mots, les actes politiques ne suivent pas ! Nous voyons là le revers de la médaille : aux effets de manche succède le choix incohérent le baisser les crédits d’impôts non pas aux plus grosses fortunes de France, mais à tous ceux qui font le choix du photovoltaïque, de l’isolation thermique, d’une pompe à chaleur, etc.

 

À contresens…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents