Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 19:44

J’ai appris avec beaucoup d’étonnement l’absence du Ministre Bruno Lemaire au Sommet de l’élevage cette année, et je la regrette.

 

En ne venant pas en Auvergne, le Ministre fait preuve d’un manque de considération à l’égard de cet événement majeur pour les filières animales que constitue le Sommet de l’élevage.

 

Ce renoncement marque également le peu d’intérêt que porte le Ministre pour les territoires d’Auvergne et du Massif Central.

 

Cette absence traduit enfin un manque total de considération à l’égard des éleveurs qui traversent une situation de crise de plus en plus alarmante et qui ne fait que perdurer. Des mesures sont nécessaires pour redonner à l’élevage des perspectives d’avenir. Le Sommet de l’élevage était l’occasion pour le ministre d’être à l’écoute des éleveurs et de faire part de ses propositions. Il n’en est rien.  

 

Je considère l’agriculture comme un secteur stratégique. L’élevage est une activité vitale, structurante pour nos territoires. Voilà pourquoi la Région Auvergne agit en faveur du monde agricole, avec les moyens dont elle dispose, moyens que l’Etat ne cesse de rogner.

 

Je serai pour ma part présent avec détermination au Sommet de l’élevage le vendredi 8 octobre à partir de 10 h 30, dans le cadre d’une grande table ronde que le Conseil régional organise sur le thème de la politique agricole. Cet événement accueillera les députés européens José Bové, Jean-Pierre Audy, Stéphane Le Foll, Patrick Le Hyaric, les responsables des syndicats agricoles Dominique Barrau, Philippe Collin, François Lucas, et le scientifique Hervé Guyomard. J’espère pouvoir y croiser de très nombreux éleveurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents