Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 14:44

Rencontre avec Jean-Paul Dufrègne, nouveau Président du Conseil général de l'Allier

 9 avril 2008 004    9 avril 2008 002         

Première réunion de travail réunissant le Président de Région et le Président du Conseil général de l'Allier, accompagnés de Vice-Présidents de chaque collectivité.

Les principaux points abordés furent la couverture très haut débit à grande vitesse du territoire, les travaux pour la RN 7 et la RCEA, le passage du TGV dans l'Allier et le recadrage du budget du conseil général face à la décentralisation et au désengagement financier de l'État.

Visite du Forum "Entreprises et Métiers" au Parc des Expo de Montluçon

9 avril 2008 020      9 avril 2008 021      

Après une 1ère édition très concluante en 2004, l'ASMODIE (Association Montluçonnaise pour le Développement Industriel et Économique) organisait une nouvelle fois le forum "Entreprises et Métiers" avec, entre autres objectifs, la volonté de faire connaître les entreprises locales au grand public mais aussi le souhait de présenter aux jeunes les offres de formation professionnelle et la vitalité du tissu industriel de l'Allier.

 

Repost 0
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 18:07

 

Mercredi 26 mars 2008, René Souchon, dans le cadre de sa fonction de Président de la Commission Agriculture de l'ARF (Association des Régions de France), s'est rendu au Ministère de l'Agriculture et de la Pêche pour un rendez-vous avec le Ministre Michel Barnier.



 



A cette occasion, ils ont évoqués tout d'abord l'avenir de la Politique Agricole Commune (PAC), puis l'installation des jeunes agriculteurs ou encore les nouvelles modalités d'assistance technique par le Feader.


Repost 0
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 16:16

René Souchon, Président du Conseil régional d'Auvergne, a récemment été l'invité de l'émission "Guide Privé" diffusé sur la chaîne Clermont1ère.

Le journaliste évoque avec lui certains aspects professionnels et personnels de sa vie ...

N'hésitez pas à visionner ce reportage en vous rendant sur le site internet de la chaîne Clermont 1ère :

http://www.clermont1ere.com/programme_liste.php?em=20&id=1440&page=1

 

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 12:13
undefinedL’état UMP méprise nos collectivités locales,
l’état UMP n’aime pas nos régions.
 
Aujourd’hui ce sont les collectivités territoriales qui compensent les défaillances de l’état. Il est donc indécent de la part d’un gouvernement qui a baissé les impôts des plus riches, avec le bouclier fiscal de 15 milliards d’euros, de s’attaquer à leur gestion.
Les collectivités locales et notamment les régions, à travers leurs projets et leurs politiques, préservent la solidarité nationale et parent au désengagement de l’état dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la recherche, de l’université ou des transports.
 
René Souchon, Président du conseil régional d’Auvergne, suite aux récents propos de l’UMP rappelle :
 
1- que la hausse des dépenses des collectivités territoriales dénoncée par l’UMP est la conséquence directe de la politique qu’elle conduit depuis 2004 avec le transfert des compétences inscrit dans les lois de la décentralisation Raffarin (formation professionnelle, économie, lycées, transport…) qu’elle a elle-même initié et voté. Les transferts réalisés concernent essentiellement des dépenses de fonctionnement avec le salaire des agents des lycées, les bourses de formation ou encore le fonctionnement des trains TER.
 
2- que l’état n’a pas respecté ses engagements dans la compensation de ces transferts, obligeant les collectivités territoriales à trouver une nouvelle ressource, rien que pour les personnels des lycées, il manque en moyenne en France, près de 20 % aux régions.
 
3- que l’état ne cesse de demander aux collectivités et principalement aux régions des contributions financières qui ne relèvent pas de leurs compétences. C’est ainsi que la région Auvergne s’engage aujourd’hui sur la politique de la ville, la santé ou encore les universités.
 
4- Méfions-nous des apparences, évoquer le pourcentage des hausses de fiscalité déforme la réalité des chiffres. C’est ainsi que la base fiscale des régions est si faible que les sommes évoquées représentent une part infime des impôts des ménages. Lorsque la fiscalité régionale des ménages augmente de 20 %, cela se traduit concrètement par 1 euro supplémentaire par contribuable par mois. A contrario 20 % de fiscalité départementale représente en moyenne 5 euros .

5- que les politiques menées par la Région ont un impact positif directement sur le pouvoir d’achat des auvergnats :
  • cela passe par la gratuité des manuels scolaires et du premier équipement professionnel pour les apprentis et les lycéens professionnels,
  • cela passe par les bourses pour les étudiants infirmiers ou aides-soignants,
  • cela passe par une tarification spécifique et des réductions pour les transports TER,
  • cela passe encore par les bourses à la mobilité étudiante,
  • cela passe par les aides à l’énergie,
  • cela passe par la gratuité des formations sanitaires et sociales.
 
L’UMP en pleine campagne électorale ressort de vieilles ficelles en agitant le spectre des hausses d’impôts locaux.
Le Président du Conseil régional d’Auvergne entend rétablir la vérité et dénonce le désengagement croissant de l’état qui se traduit par des transferts non intégralement compensés comme tel est le cas pour les agents des lycées. Le Président du Conseil régional d’Auvergne rappelle que ce transfert n’est pas compensé totalement et que le manque à gagner porte sur 4,2 millions (l’équivalent de 7 % d’impôts). On ne peut pas critiquer l’augmentation des dépenses de fonctionnement et décider du transfert de plus de 1200 agents de l’état vers les Conseils régionaux comme tel est le cas en Auvergne.
 
 
Les auvergnates et les auvergnats ne doivent pas oublier que près de 80 % des investissements publics réalisés en France sont le fait des collectivités territoriales et non de l’état.
 
 
 
 
Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 10:52

Soutien à Laurence Mioche et Francois Farret 

photos romagnat004



Mardi 11 mars 2008, René Souchon s'est rendu à Romagnat (Puy-de-Dôme) pour apporter son soutien  aux candidats, à l'occasion de l'entre deux tours des élections municipales et cantonales.




~ François Farret conduit la liste "Romagnat, avec vous" qui est en ballotage à l'occasion du 2ème tour du scrutin municipal.

Laurence Mioche, candidate aux élections cantonales sur le secteur d'Aubière, également en ballotage.

Il faut encore se mobiliser et appeler les habitants de Romagnat à voter le 16 mars prochain pour les candidats du Parti Socialiste !

 

 

Repost 0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 11:06
Dimanche 16 mars, l’Auvergne a rendez-vous avec l’avenir
 
 
 undefined
A l’issue du 1er tour des élections municipales et cantonales, il faut accentuer la mobilisation alors que les candidats de gauche peuvent bénéficier d’importantes réserves de voix parmi les abstentionnistes. A Moulins, à Vichy, A Issoire, à Monistrol, à Ytrac, de nouvelles équipes municipales peuvent et doivent l’emporter pour insuffler un nouveau dynamisme et rénover le mode de gestion municipale. La gauche doit remporter de nouveaux cantons dans le Puy de Dôme et surtout dans l’Allier alors que le Conseil Général doit basculer dimanche prochain. Les victoires à Clermont-Ferrand et à Aurillac doivent également passer par une large mobilisation. J’invite par ailleurs les électeurs à adresser un carton jaune à la politique de N. Sarkozy qui ne se traduit que par le recul social et la baisse du pouvoir d’achat vécue très difficilement par une très grande majorité de français. Il faut une victoire nette de la gauche pour et un avertissement clair au pouvoir UMP qui prépare un plan de rigueur économique.
 
 
Ma principale déception est la défaite de mon amie Arlette Arnaud-Landau au Puy en Velay. Certes, la ville est sociologiquement à droite, mais de là à faire 40 % des voix, il y a un pas ! Preuve est faite qu’un bilan ne suffit pas pour être élu.. Nous en avons une nouvelle démonstration car Arlette et son équipe ont fait au Puy un travail remarquable, dont la population n’a pas été majoritairement reconnaissante.
Ma principale satisfaction est d’avoir réussi ma succession à Aurillac. Alain Calmette manque l’élection de 67 voix seulement ! Il y a eu depuis 2001 un transfert des voix d’Yvon Bec vers Alain, ce qui est logique et normal, car, en 2001, Yvon Bec était le maire sortant ; aujourd’hui c’est Alain.
La victoire sera pour Alain Calmette et ses colistiers au rendez-vous du 16 mars prochain.
Ainsi une page de l’histoire municipale d’Aurillac va se tourner et une nouvelle s’amorcer. Je souhaite que cette page soit aussi belle que la précédente et aussi porteuse de développement pour la ville d’Aurillac.
 
Le 16 mars, votez pour les candidats de gauche qui mèneront une fois élus des actions fortes en matière de logement, de solidarité, d’éducation et de démocratie. L’Auvergne doit poursuivre son ancrage à gauche et doit sanctionner la politique d’un gouvernement libéral qui nous ignore comme tel est le cas au niveau du réseau ferroviaire régional qui nécessite un plan de rattrapage pour la rénovation de nos lignes.
Repost 0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 17:06
undefined


Vendredi 22 février 2008,
Catherine Guy-Quint et René Souchon
ont eu le plaisir d'accueillir
Dalia Grybauskaïté, Commissaire Européenne au budget, pour une journée de visites sur le territoire Auvergnat. 




Au programme dès le matin, une réunion avec les chercheurs de l'INRA de Theix. Ensuite, découverte de Vulcania, en compagnie de Catherine Damesin, Directrice du Centre et de Jean Mallot, Président de la SEM Volcans.

 

D-Gr-Auvergne---22-02-08--10-.JPG

   

D-Gr-Auvergne---22-02-08--38-.JPG



L'aprés-midi de la Commissaire fût ensuite consacré à l'agriculture avec la visite d'une exploitation à Herment puis une table ronde en compagnie des organisations professionnelles agricoles.
 

 

 

Repost 0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 17:06
Le samedi 9 février dernier, René Souchon s'est rendu à Cournon d'Auvergne pour apporter son soutien à Bertrand Pasciuto, actuel Maire de Cournon et candidat aux prochaines élections municipales des 9 et 16 mars 2008.

undefined

       
A
u programme de la journée : présentation des différents aménagements réalisés durant la mandature de B. Pasciuto, visite de la zone industrielle de Sarliève et de l'église restaurée de Cournon d'Auvergne.
   undefined       undefined       undefined




Repost 0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 15:12
Dans lesession-0052.jpg journal « La Montagne » du 2 février, à l’occasion de la visite de Jean-Louis BORLOO, on peut noter une déclaration de ce dernier qui ne manque pas de sel.

Quand on occupe des fonctions comme les nôtres (Ministre), on peut difficilement promettre aux gens de s’occuper d’eux à plein temps et le faire à l’arrivée, à mi-temps et à distance.

Voilà des paroles que Monsieur WAUQUIEZ, porte parole du Gouvernement et candidat aux élections municipales au Puy-en-Velay devrait méditer.

En effet, celui-ci fait campagne sur le thème : « mon métier de Ministre ne me prends que 2 jours par semaine, je serais donc, si je suis élu, entièrement disponible pour le Puy ».

De deux choses l’une, où sa fonction de Ministre ne sert à rien où il n’est pas sincère.

Sur le fond, pour avoir moi-même occupé cette fonction, je sais que, compte tenu aujourd’hui de la complexité des dossiers, tant au niveau gouvernemental qu’au niveau Mairie, il est vraiment impossible de faire correctement un travail de Maire en le cumulant avec une fonction Ministérielle.

Nos concitoyens sont demandeurs surtout de la part du Maire, de beaucoup de proximité, cela exige du temps, de la patience et beaucoup d’engagement personnel.
 
 
Repost 0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 17:46
Repost 0

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents