Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 18:06

Suite à la démarche initiée par le Ministère de l’Éducation Nationale, à travers l’organisation à la rentrée des Assises pour la refondation de l’école de la république, plusieurs axes de travail ont été identifiés par le gouvernement.

 

Outre la réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et primaires, en plus des moyens supplémentaires qui seront déployés, notamment par le biais du recrutement de 60 000 enseignants, la refondation de l’école passera également par une nouvelle ambition numérique en direction des élèves.

 

Et c’est autour de ce thème majeur "Faire entrer l’école dans l’ère du numérique", que s’est tenue ce jeudi 13 décembre à la Gaieté lyrique, à Paris, une grande réunion organisée par Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale et Fleur Pellerin, Ministre déléguée en charge notamment de l’économie numérique, afin de poser les bases d’un nouveau programme axé sur les ressources numériques éducatives

  

C’est en tant que Président de la Région Auvergne, que j’ai été invité à participer et à intervenir à l’occasion de cette manifestation afin de développer l’enjeu du très haut débit et de la connexion de toutes les écoles pour une plus grande égalité des territoires et je vous invite à visionner la vidéo de la table-ronde ici.

 

 

Force est de constater que notre région a su anticiper et préparer l’avenir pour relever ce défi désormais reconnu par l’Etat et qui fera l’objet d’une politique volontariste.

 

L’Auvergne constitue aujourd’hui le laboratoire pour le Très Haut Débit le plus avancé en France. De même, nous avons su collectivement nous mobiliser dès 2006 autour d’une politique active de développement des services en ligne dans les lycées publics à travers la mise en place d’un portail ENT (Environnement Numérique de Travail) et l’équipement de nos établissements.

 

Depuis plus d’un an, 12 lycées expérimentent également les ressources numériques en pédagogie autour d’une méthode expérimentale axée sur les usages au profit des élèves. 800 jeunes Auvergnats sont concernés au sein de 25 classes. Nous avons même élargi ce dispositif cette année en faisant l’acquisition de 48 tablettes Ipad testées dans différentes matières.

 

Nous devons tout mettre en œuvre pour que l’illettrisme numérique ne passe pas en Auvergne et cela se fera, avant tout, par l'Ecole !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents