Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 18:04

Voilà déjà 70 ans que le général de Gaulle a lancé, depuis Londres, un appel qui allait devenir historique. L’appel du 18 juin 1940 est un texte fondateur, un symbole de la Résistance française à l’oppression nazie. La France entière commémore cet anniversaire, garde le souvenir des luttes et des vies sacrifiées pour pouvoir rebâtir, au sortir d’une guerre atroce, une France républicaine. Fils d’une République démocratique, laïque et sociale qui m’a tant apportée, je ressens toujours une émotion particulière à l’évocation de cette période de l’Histoire. Les Combattants de la Résistance se sont battus, souvent au péril de leur vie, pour arracher la France à la dictature d’Hitler. Ils étaient aussi guidés par un idéal : celui d’offrir à leurs enfants une France républicaine, sociale et solidaire.

 

Rendre hommage à l’esprit et aux valeurs portées par le Conseil national de La Résistance, à mes yeux, ne peut se résoudre à une minute silencieuse. Un anniversaire comme celui-là nous invite aussi à prendre nos responsabilités, afin que les sacrifices n’aient pas été vains. 1940-2010 : 70 ans plus tard, avons-nous réussi à bâtir une société plus juste, plus fraternelle, une société de respect de l’autre, d’entraide ? Une société de justice et de progrès ? Ce doit être notre préoccupation de tous les jours, c’est en tout cas la mienne. Ne pas jeter au feu l’idée de solidarité entre les générations qu’incarne notre système de retraite par répartition, voilà notre devoir aujourd’hui. Nous le devons à nos aînés. L’exigence d’une République respectueuse de la personne humaine, qui n’écrase pas les plus faibles, est l’hommage le plus actif que nous puissions faire aux hommes partis au combat après avoir entendu l’Appel du 18 juin 1940, j’en suis convaincu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mieux connaître

Recherche

Articles Récents